réflexion 3e acte à la Guinguette, soirée très enfantine